Des millions de dollars pour le secteur extractif australien

17. janvier 2023 | Politique

Le gouvernement soutient des projets dans le domaine des minéraux critiques.

Le gouvernement australien veut soutenir l’industrie extractive nationale avec l’équivalent de 35 millions de dollars US. Dans le cadre du Critical Minerals Development Program, des subventions allant d’environ 700.000 à 21 millions de dollars US seront mises à disposition pour des projets dans le domaine des minéraux critiques.

Le gouvernement a également annoncé une augmentation de son soutien au projet de terres rares Yangibana en Australie occidentale, où une mine et des installations de transformation des matières premières sont en cours de construction. Dans le cadre du Northern Australia Infrastructure Facility (NAIF), l’exploitant Hastings Technology Metals recevra un prêt d’environ 153 millions de dollars US. Auparavant, le NAIF avait approuvé un prêt de 97 millions de dollars US, mais le montant a été augmenté en raison de la hausse générale des coûts et de l’évolution des prix des terres rares.

L’Australie possède d’importants gisements de minéraux critiques nécessaires aux technologies à faibles émissions telles que les véhicules électriques, les batteries et les panneaux solaires, ainsi qu’à l’électronique grand public et aux applications militaires. Le pays veut s’imposer comme un fournisseur mondial important et devenir une « superpuissance des énergies renouvelables« . Jusqu’à présent, l’Australie produit près de la moitié du lithium mondial, est le deuxième plus grand producteur de cobalt et le quatrième plus grand producteur de terres rares.

Les représentants de l’industrie des matières premières, comme Amanda Lacaze, PDG de la principale entreprise nationale de terres rares Lynas, déplorent toutefois la lenteur de la politique face à la croissance rapide de la demande (nous en avons parlé). Les efforts mondiaux de protection du climat vont multiplier la demande de lithium par 40 au cours des trois prochaines décennies, indique le communiqué du gouvernement, tandis que la demande de terres rares va être multipliée par sept.

Photo : iStock/Sunshine Seeds

énergies renouvelables 2030