Lynas grandit et se heurte à la politique

29. novembre 2022 | Économie

Le producteur de terres rares a convoqué son assemblée générale.

2022 a été une excellente année pour les actionnaires de Lynas, a déclaré la présidente Kathleen Conlon dans son discours (PDF) à l’assemblée générale du groupe minier. Selon elle, Lynas est parfaitement positionnée pour profiter de la demande croissante en terres rares grâce aux relations qu’elle a établies avec ses clients au fil des ans.

L’entreprise australienne est considérée comme l’un des espoirs dans la mise en place de chaînes d’approvisionnement qui pourraient à long terme affaiblir le quasi-monopole de la Chine sur ces matières premières. En conséquence, le pays se présente comme un partenaire international fiable dans l’approvisionnement en minéraux critiques. Selon Amanda Lacaze, directrice exécutive de Lynas, il y a cependant encore du travail à faire sur le plan politique en Australie. Au lieu de promouvoir des projets et des entreprises individuels, elle préférerait voir des investissements dans l’infrastructure, ce qui aurait un impact plus important, selon l‘Australian Financial Review qui cite la dirigeante.

Elle conseille au gouvernement australien, mais aussi aux Etats-Unis et à l’Europe, de planifier leur politique industrielle en fonction de l’approvisionnement en matières premières et de s’en tenir aux plans. La position dominante de la Chine ne serait pas le fruit du hasard, mais le résultat d’un processus qui a débuté il y a plusieurs décennies. Au printemps dernier, Lacaze s’était déjà plaint de la lenteur des décideurs politiques (nous en avions parlé).

Photo: iStock/graffoto8

énergies renouvelables 2030