Tesla à Grünheide (Allemagne) : finalement pas de production de batteries ?

16. septembre 2022 | Marché

Le constructeur de voitures électriques veut profiter des incitations fiscales aux Etats-Unis. Les prix élevés de l’énergie et de l’électricité en Allemagne pourraient également jouer un rôle.

Le constructeur américain de voitures électriques Tesla met pour l’instant en attente ses projets de production de batteries à Grünheide, dans le Brandebourg. A la place, l’entreprise veut utiliser les ressources prévues à cet effet aux Etats-Unis pour profiter de nouvelles incitations fiscales, a annoncé mercredi dernier le Wall Street Journal (contenu payant). Tesla a confirmé cette information vendredi à ses partenaires régionaux à Grünheide, comme l’a notamment rapporté le journal Handelsblatt.

Le mois dernier, le président américain Joe Biden avait signé une loi de lutte contre l’inflation qui prévoyait entre autres des subventions pour la construction d’usines de voitures électriques. De plus, les acheteurs de véhicules électriques ont droit à un crédit d’impôt de 7.500 dollars par achat, à condition que les batteries des voitures répondent à certains critères.

Tesla n’a pas encore fait de déclaration.

Les prix élevés de l’énergie et de l’électricité en Allemagne pourraient également jouer un rôle dans la décision ; ils rendent le site non compétitif pour la production de batteries, selon l’économiste Ferdinand Dudenhöffer, cité par la rbb. Un autre point serait la réduction des primes pour l’industrie automobile annoncée par le ministre fédéral de l’économie Robert Habeck. Avec la loi sur la réduction de l’inflation, les Etats-Unis offrent nettement plus d’incitations aux constructeurs de voitures électriques.

Tesla a ouvert sa Gigafactory en mars (voir notre article) et a rapidement remis les premiers véhicules « made in Germany » à ses clients. Selon le RND, il était prévu de produire jusqu’à 500.000 voitures par an et de créer environ 12.000 emplois. L’usine devait être rapidement complétée par une usine de batteries, actuellement les travaux de construction sont encore en cours. Le groupe américain a été considéré comme un précurseur pour l’implantation d’autres entreprises de la branche.

Photo : iStock/Petmal

énergies renouvelables 2030