Terres rares : Le Japon contourne les intermédiaires

par | 22. février 2023 | Économie

Sumitomo distribuera désormais les matières premières de MP Materials au Japon.

La société japonaise Sumitomo Corporation obtient les droits exclusifs de distribution des produits à base de terres rares du groupe américain MP Materials au Japon. C’est ce qu’ont annoncé les entreprises mardi. MP Materials est la seule entreprise aux Etats-Unis à extraire des terres rares et à les transformer en concentré. Il est prévu d’étendre la collaboration à l’avenir, peut on lire dans un communiqué de presse.

Jusqu’à présent, MP Materials expédie ses produits intermédiaires pour le traitement ultérieur en Chine, les entreprises japonaises y achètent ensuite la marchandise, selon Bloomberg (Paywall). L’industrie japonaise pourrait à l’avenir éviter cet intermédiaire et augmenter sa propre part de marché dans la production d’aimants en terres rares. Actuellement, le pays occupe la deuxième place dans ce domaine, derrière la Chine, mais ne détient qu’une part de marché d’environ neuf pour cent, selon le service de l’industrie Argus.

MP Materials veut également se lancer dans la production de ces aimants permanents pour les voitures électriques et les éoliennes, une usine correspondante est actuellement en construction au Texas. Pour l’Europe, la perspective de chaînes d’approvisionnement diversifiées pourrait être une bonne nouvelle, car la dépendance vis-à-vis de l’importation de composants en provenance de Chine est pesante ; selon l’Alliance européenne des matières premières (ERMA), 98 pour cent des aimants proviennent de l’Empire du Milieu.

Photo : Imago/xBarryxSweetx

énergies renouvelables 2030