Siemens rend visible l’empreinte carbone de ses produits

22. novembre 2021 | Technologies

Un nouveau logiciel et une nouvelle plateforme permettent d’identifier les économies potentielles tout au long de la chaîne d’approvisionnement.

L’économie de C02 dans l’industrie n’est pas seulement une tâche exigeante dans la production. Les chaînes d’approvisionnement doivent également être optimisées et moins polluantes pour le climat. Pour cela, Siemens a présenté un nouveau logiciel appelé SiGreen, qui indique l’empreinte carbone d’un produit tout au long de la chaîne de création de valeur : de l’approvisionnement en matières premières au transport de la marchandise en passant par la fabrication.

Grâce à SiGreen, il sera désormais possible de déterminer avec précision quelles mesures promettent la plus grande économie de gaz à effet de serre, indique l’entreprise dans un communiqué de presse publié aujourd’hui.

Les partenaires demandent les données pertinentes à leurs fournisseurs, les complètent avec leurs propres valeurs et les transmettent ensuite au partenaire suivant de la chaîne de création de valeur.

Les données sont échangées via le réseau Estainium initié par Siemens. Cela se fait de manière cryptée sur la base de la technologie blockchain. Les calculs effectués par ce procédé nécessitent de grandes quantités d’électricité*. Le procédé utilisé par Siemens est toutefois censé être à faible consommation d’énergie, rapporte le journal Die Welt, sans donner de détails.
Plusieurs entreprises d’envergure mondiale auraient déjà accepté de participer à la plateforme, poursuit Die Welt.

*Voir aussi notre article sur le cryptomining

Photo: iStock smagilov

énergies renouvelables 2030