Plus d’influence sur la formation des prix : China Rare Earth Group crée une société commerciale

4. juillet 2022 | Marché

Une entreprise commerciale « d’envergure mondiale » est prévue.

Fin 2021, l’industrie chinoise des terres rares a connu une vaste restructuration suite à la fusion de plusieurs groupes miniers. La création du China Rare Earth Group, qui, avec le China Northern Rare Earth Group, domine depuis lors le secteur, devait permettre de réduire la pression concurrentielle entre les entreprises et d’accroître leur influence sur la formation des prix. Mais la réorientation du secteur n’est apparemment pas encore terminée : Comme le rapporte le journal chinois Global Times, le China Rare Earth Group a créé une société commerciale internationale et pourrait ainsi exercer une plus grande influence sur la commercialisation des matières premières stratégiques. Le groupe parle d’une entreprise commerciale de niveau mondial sur la plateforme chinoise WeChat, selon le Global Times.

On ne sait pas encore quelles seront les répercussions de cette mesure sur les prix des terres rares. Mais du côté chinois, on a manifestement l’impression que le niveau des prix est trop bas. Les terres rares sont vendues au prix de la terre et non de quelque chose de rare, a déclaré l’année dernière le ministre de l’Industrie et des Technologies de l’information, Xiao Yaqing. En revanche, il ne semble pas y avoir de restrictions à l’exportation à l’heure actuelle. Selon les derniers chiffres, les exportations de terres rares ont augmenté de près de onze pour cent au cours des cinq premiers mois de l’année actuelle par rapport à la même période de l’année précédente, écrit encore le Global Times.

Une nette augmentation a également été enregistrée pour les exportations d’aimants permanents en terres rares, comme le rapporte le service spécialisé Shanghai Metals Market (SMM). Par rapport au même mois de l’année précédente, plus de 15 pour cent de ces composants, nécessaires entre autres pour les véhicules électriques, ont été livrés à l’étranger, rapporte SMM. Parallèlement, les prix ont augmenté de plus de 50 pour cent.

Photo: iStock/Alex_Wang1

énergies renouvelables 2030