Création du China Rare Earth Group

27. décembre 2021 | Marché

L’État obtient plus de contrôle sur les matières premières critiques. D’autres fusions sont possibles.

La consolidation de l’industrie chinoise des terres rares annoncée début décembre a été mise sur les rails jeudi dernier. La fusion de China Minmetals Rare Earth, Chinalco Rare Earth and Metals et Ganzhou Rare Earth Group donne naissance au China Rare Earth Group, contrôlé par l’Etat et basé dans la province du Jiangxi, comme le rapporte le Financial Times (FT).

Cette consolidation devrait permettre de réduire la pression concurrentielle entre les entreprises et d’augmenter l’influence sur la formation des prix des matières premières. Selon le South China Morning Post, la fusion comprend également deux entreprises qui développent des technologies autour des matières premières stratégiques.

Dans les années à venir, la reprise de Xiamen Tungsten Co et de Guangdong Rare Earth Group par la nouvelle entreprise créée est également possible, poursuit le FT. Avec le China Rare Earth Group et le China Northern Rare Earth Group, ce sont alors deux acteurs qui détermineraient le secteur en Chine.

Photo : iStock/nattanan726

énergies renouvelables 2030