Marché des capitaux : la Deutsche Bank se tourne vers la nouvelle année

1. décembre 2021 | Finances

L’inflation reste le thème dominant. Bonne année attendue pour les investissements en actions.

Dans ses perspectives 2022 pour le marché des capitaux publiées mardi, la Deutsche Bank prévoit une croissance économique mondiale de 4,5 pour cent pour l’année prochaine. L’inflation continuera d’être un thème déterminant.

Pour les investissements en actions, les perspectives pour 2022 restent positives. Les entreprises pourraient profiter du besoin de rattrapage des consommateurs, par exemple dans le domaine de l’électronique grand public ou du tourisme. En outre, le secteur automobile devrait se remettre lentement de la pénurie de puces qui a entraîné des pertes de production massives cette année (nous en avons parlé). En conséquence, les cotations du platine et du palladium, nécessaires pour les catalyseurs des véhicules, ont également souffert.

La plus grande banque allemande voit un potentiel de prix pour le lithium, un métal léger utilisé entre autres pour les batteries des appareils mobiles et des véhicules électriques. La Deutsche Bank se réfère aux estimations des analystes qui prévoient une croissance de la demande en lithium de plus de 18 pour cent par an jusqu’en 2030.

La demande devrait surtout être stimulée par le nombre croissant de véhicules électriques, pour la fabrication desquels on utilise, outre le lithium, de nombreuses autres matières premières comme l’aluminium, le cobalt, le nickel, le manganèse ou les terres rares.

L’intégralité des perspectives du marché des capitaux pour 2022 peut être consultée ici.

Photo: iStock/MaxBaumann

énergies renouvelables 2030