Uranium One se lance dans l’extraction de lithium en Argentine

30. novembre 2021 | Marché

La filiale de Rosatom veut diversifier ses activités et investit dans l’extraction de lithium pour la production de batteries.

Uranium One Holding, une filiale de l’Agence fédérale de l’énergie atomique de Russie, plus connue sous le nom de Rosatom, a conclu un accord pour créer une coentreprise avec l’entreprise Alpha Lithium Corporation. L’objectif est de développer le gisement de lithium Tolillar dans la province argentine de Salta, a indiqué Uranium One lundi.

Uranium One entend diversifier de plus en plus son modèle d’affaires, notamment en développant des gisements de terres rares et de métaux technologiques, mais aussi en investissant dans la production de biocarburants.

Dans le cadre de l’accord qui vient d’être annoncé, l’entreprise va acquérir pour 30 millions de dollars une participation de 15 pour cent dans Alpha Lithium Corporation, qui détient à son tour 100 pour cent des parts de la société de projet Alpha Argentina, qui possède les droits d’exploration et de production du gisement de lithium Tolillar.

Le lithium est principalement utilisé pour la fabrication de batteries, les besoins augmentent rapidement en raison du nombre croissant de voitures électriques. L’extraction est toutefois régulièrement critiquée en raison de préoccupations environnementales. Uranium One assure entre-temps que le projet sera développé en tenant compte des intérêts des communautés locales et en utilisant des technologies innovantes qui ont un impact minimal sur l’environnement.

Photo: iStock/Cavan Images

énergies renouvelables 2030