Des milliards de subventions : la Chine veut renforcer son industrie des puces électroniques

15. décembre 2022 | Politique

La Chine veut investir l’équivalent de 143 milliards de dollars US dans son industrie des semi-conducteurs. Cet argent devrait être consacré à l’extension de la production nationale de puces et profiter également à la recherche et au développement. C’est ce que rapporte l’agence de presse Reuters en se référant à trois sources non précisées.

Avec ce paquet de subventions, la Chine veut contrer les contrôles à l’exportation imposés par les Etats-Unis, qui limitent fortement l’accès de la République populaire aux technologies modernes de semi-conducteurs. Comme nous l’avons rapporté, deux autres producteurs de puces de premier plan, le Japon et les Pays-Bas, vont probablement se joindre au projet.

Le plan de la Chine pourrait être mis en œuvre dès le premier trimestre 2023, selon deux des sources, et s’étalerait sur cinq ans. Le soutien prévu est presque trois fois plus élevé que la somme que les Etats-Unis veulent consacrer à leur industrie des semi-conducteurs, soit environ 52 milliards de dollars. L’UE prévoit d’investir 15 milliards d’euros dans le cadre de son European Chips Act.

Photo: iStock/12963734

énergies renouvelables 2030