Chine : les prix des terres rares se stabilisent

23. mars 2022 | Marché

Les prix des oxydes de terres rares en Chine ont baissé mi-mars pour la première fois depuis le début de l’année, malgré une demande toujours forte, rapporte le service sectoriel Shanghai Metals Market (SMM). Cette baisse est probablement due à la pression exercée par le gouvernement chinois. Début mars, le ministère de l’Industrie et des Technologies de l’information avait appelé les grands noms du secteur à ramener les prix de ces matières premières stratégiques à un niveau « raisonnable » (nous en avons parlé). Il s’agissait d’empêcher la spéculation sur le marché et la thésaurisation des matériaux.

Malgré la baisse enregistrée, les prix se situent toujours à un niveau historiquement élevé, écrit le journal économique Stockhead.

SMM signale entre-temps que les capacités de production d’oxyde de néodyme et de praséodyme vont augmenter au cours de l’année. Cela pourrait également avoir un effet apaisant sur l’évolution des prix. On ne sait toutefois pas ce que cela signifie pour l’exportation des matières premières, car la demande de l’industrie chinoise augmente massivement, notamment en raison du développement des énergies renouvelables et de l’électromobilité.

Photo: iStock/ rzoze19

énergies renouvelables 2030