Bosch étend sa production de semi-conducteurs

1. novembre 2021 | Marché

Une somme à plusieurs centaines de millions d’euros est prévue pour les sites de semi-conducteurs de Dresde, Reutlingen et Penang.

Le conglomérat Bosch réagit à la pénurie mondiale de semi-conducteurs en investissant plus de 400 millions d’euros. Selon un communiqué de presse, la majeure partie des fonds sera affectée à l’expansion de l’usine de semi-conducteurs de Dresde, où la production a démarré au cours de l’été et doit maintenant être intensifiée.

En outre, un centre d’essai pour les semi-conducteurs sera construit à Penang, en Malaisie, et sa mise en service est prévue pour 2023. Selon Bosch, les nouvelles capacités d’essai créeront un espace pour l’établissement de nouvelles technologies dans les usines de semi-conducteurs.

À Reutlingen, où Bosch fabrique des semi-conducteurs depuis 1970, la zone de production doit encore être agrandie d’ici à la fin 2023. L’entreprise répond ainsi à la demande accrue de capteurs MEMS et de semi-conducteurs de puissance en carbure de silicium, nécessaires notamment dans l’industrie automobile.

La pénurie de composants de semi-conducteurs a durement touché l’industrie (nous l’avons rapporté).Le constructeur premium Porsche a même installé temporairement des semi-conducteurs factices afin de pouvoir livrer des véhicules, comme le rapporte notamment N-TV.

Photo: Imago/xVincentxIsorex

énergies renouvelables 2030