L’industrie souffre d’une carence en magnésium

2. novembre 2021 | Marché

Les problèmes d’énergie en Chine entraînent une réduction de la production de métaux. L’industrie européenne met en garde contre les goulets d’étranglement.

Les crises des puces et de la logistique ne sont pas encore terminées et le prochain défi pour l’industrie européenne se profile déjà. Cette fois, c’est l’approvisionnement en magnésium qui est menacé et une fois de plus, la grande dépendance de l’industrie européenne vis-à-vis de la Chine apparaît clairement.

Le magnésium est nécessaire pour la production d’alliages d’aluminium, entre autres, mais il est également utilisé dans la production d’acier. Par conséquent, de nombreuses industries seraient touchées si les réserves étaient épuisées. Selon l’Association allemande des métaux, la Chine représente 87 % de la production mondiale de magnésium. L’Europe couvre 95 % de ses besoins avec du magnésium provenant de la production chinoise.

Depuis septembre, les exportations de ce métal ont été considérablement réduites et le prix est passé d’environ 2 000 dollars US par tonne de magnésium à 14 000 dollars US, écrit l’agence de presse Reuters. Les associations industrielles préviennent désormais que les stocks de magnésium de l’Europe pourraient être épuisés d’ici la fin du mois. Il existe une menace d’arrêts de production et, par conséquent, la perte de nombreux emplois.

La cause de la pénurie en Europe est la crise de l’énergie qui sévit actuellement en Chine et qui touche de nombreuses industries à forte consommation d’énergie, comme la transformation des métaux. En conséquence, de nombreux producteurs de magnésium ont dû réduire leur production ou l’arrêter complètement. Cette crise a été déclenchée, entre autres, par un goulot d’étranglement dans l’approvisionnement en charbon des centrales électriques du pays. Ici, au moins, il y a des signes de soulagement, comme le rapporte aujourd’hui la chaîne de télévision CNBC. Le nombre de provinces connaissant d’importantes pénuries d’électricité a récemment été considérablement réduit par l’intervention du gouvernement.

Cependant, on ne sait pas quand la production de magnésium pourra reprendre dans son intégralité. Les hommes politiques sont impliqués depuis longtemps, et la Commission européenne est en pourparlers avec le gouvernement chinois depuis la fin du mois d’octobre. Des solutions à long terme sont également examinées pour contrer la forte dépendance dans ce domaine, a déclaré Reuters citant un porte-parole de la Commission.

Photo: Istock/ xieyuliang

énergies renouvelables 2030