Un concentré d’énergie solaire, éolienne et de batteries

28. mars 2022 | Marché

Le fournisseur d’énergie Vattenfall a ouvert aux Pays-Bas une centrale électrique qui combine le photovoltaïque, l’énergie éolienne et le stockage sur batterie.

Haringvliet est le nom du parc énergétique combiné que Vattenfall a ouvert la semaine dernière sur l’île néerlandaise de Goeree-Overflakkee. La force combinée du solaire, du vent et de batteries permettra de produire et de stocker des énergies renouvelables. Les trois techniques se partagent un raccordement au réseau, ce qui permet de réduire les coûts de développement et de préserver l’environnement, peut-on lire dans le communiqué.

La centrale hybride comprend six éoliennes d’une puissance de 22 mégawatts (MW) et une installation photovoltaïque au sol avec 115.000 modules solaires d’une puissance totale de 38 MW. S’y ajoutent 12 conteneurs maritimes contenant au total 288 batteries, comme celles utilisées dans le véhicule électrique i3 de BMW. Comme les panneaux solaires fournissent la plus grande partie de leur puissance les jours d’été et les éoliennes en hiver, ces énergies renouvelables se complètent de manière optimale. Les batteries maintiennent l’équilibre du réseau et font office de stockage d’électricité. Selon Vattenfall, le parc énergétique devrait produire chaque année une quantité d’électricité verte équivalente à la consommation de 40.000 foyers néerlandais.

Haringvliet ne sera probablement pas la dernière centrale électrique entièrement hybride du fournisseur d’énergie suédois. Selon Claus Wattendrup, responsable de l’activité solaire de Vattenfall, l’ouverture du parc énergétique est « un point de preuve de notre compétence à développer et à construire des projets de technologie croisée en Europe. »

Photo : iStock/Thinnapob

énergies renouvelables 2030