Les exportations chinoises d’aimants aux terres rares augmentent

24. mars 2022 | Marché

Par rapport à la période correspondante de l’année dernière, les exportations d’aimants permanents augmentent de 18 pour cent.

Au cours des deux premiers mois de l’année, la Chine a exporté un total de 8.506 tonnes d’aimants permanents à base de terres rares, soit une augmentation de 18 pour cent par rapport à la même période l’année dernière. 4.940 tonnes ont été exportées en janvier, soit une augmentation de 9% par rapport à décembre. En revanche, en février, les exportations avaient déjà baissé de 28 pour cent et n’avaient atteint que 3 566 tonnes. C’est ce que rapporte le service d’information Shanghai Metal Markets (SMM).

La République populaire exporte une grande partie de ses aimants permanents à base de terres rares vers l’Europe (18 pour cent des exportations totales en janvier et février), les Etats-Unis (sept pour cent) et le Japon (cinq pour cent). La demande croissante de terres rares outre-mer provient surtout de secteurs comme l’électromobilité et l’énergie éolienne. Les aimants permanents en terres rares sont des composants importants des moteurs électriques et des éoliennes. C’est pourquoi la SMM prévoit une tendance à la hausse pour les exportations chinoises dans ce domaine en 2022.

Photo: iStock/Michael Ien Cohen

énergies renouvelables 2030