Trimestre record pour Lynas

12. avril 2022 | Marché

La mobilité électrique et la protection du climat stimulent la demande de terres rares.

Le plus grand producteur de terres rares en dehors de la Chine, la société minière australienne Lynas, a présenté mardi les chiffres du premier trimestre de l’année. Un « chiffre d’affaires record » de 327,7 millions de dollars australiens (environ 223 millions d’euros) a été réalisé, contre 110 millions de dollars australiens à la même période l’an dernier, écrit l’agence de presse Reuters. Lynas avait déjà annoncé un trimestre record pour la période d’octobre à décembre 2021, avec un chiffre d’affaires de 202,7 millions de dollars australiens (nous en avions parlé).

Les chiffres trimestriels (PDF) montrent également que la production de terres rares néodyme et praséodyme (NdPr) a augmenté à 1.687 tonnes, contre 1.359 tonnes à la même période de l’année précédente. Selon Reuters, les efforts mondiaux en matière de protection du climat et d’électrification ont fait exploser la demande de ces métaux spéciaux, qui font partie des principaux minéraux extraits par Lynas, ces dernières années. Le néodyme et le praséodyme servent de matériaux pour des aimants permanents particulièrement puissants, qui sont par exemple montés dans les moteurs électriques et les éoliennes.

Photo: iStock/nattanan726

énergies renouvelables 2030