Tokyo rend le solaire obligatoire

21. décembre 2022 | Politique

Le développement des énergies renouvelables est visé dans tout le pays.

A partir de 2025, les nouvelles constructions dans la capitale japonaise Tokyo devront être équipées d’une installation solaire ou d’autres possibilités de production d’énergie durable. Un projet de loi qui, selon le Japan Times, concernerait environ la moitié des 46.000 nouvelles maisons construites chaque année, a été approuvé la semaine dernière par l’assemblée municipale.

La région métropolitaine de Tokyo-Yokohama est la plus grande agglomération du monde et un important émetteur de gaz nocifs pour le climat. Selon le Japan Times, les émissions doivent être réduites de moitié d’ici 2030, un objectif fixé en 2021 par le Premier ministre japonais de l’époque, Yoshihide Suga, pour l’ensemble du pays, grâce à l’utilisation accrue des énergies renouvelables.

Actuellement, on mise surtout sur les énergies fossiles comme le gaz et le charbon, qui représentent chacun 31 pour cent du mix énergétique du pays selon Energytracker. L’énergie solaire y contribue à hauteur de neuf pour cent et l’énergie nucléaire à hauteur de six pour cent. Cette dernière devrait à nouveau gagner en importance à l’avenir : En mars de cette année, une majorité de Japonais s’est prononcée pour la première fois en faveur de la reprise de l’exploitation des centrales nucléaires qui avaient été fermées après l’accident nucléaire de Fukushima en 2011.

Selon l’agence de presse Bloomberg, les prix élevés de l’énergie seraient à l’origine de ce changement de position. Les détails de l’utilisation de l’énergie nucléaire seront discutés au Parlement au cours de la nouvelle année, a récemment rapporté l’agence Reuters, citant un fonctionnaire du ministère de l’Industrie.

Photo: iStock/SeanPavonePhoto

énergies renouvelables 2030