Moteurs électriques haute performance Made in Berlin

19. novembre 2021 | Marché

Mercedes-Benz construit un centre de compétences pour l’e-mobilité. L’assemblage de moteurs à haut rendement est prévu.

C’est à Berlin Marienfelde, sur le plus ancien site de production de Mercedes-Benz, que les moteurs du futur doivent voir le jour. Comme le groupe automobile l’a annoncé jeudi, les moteurs électriques à haut rendement de la société Yasa, dont la reprise par Mercedes-Benz a été annoncée cet été, seront désormais assemblés dans cette usine. Selon Yasa, les moteurs électriques dits à flux axial nécessitent moins de cuivre, de fer et d’aimants permanents que les moteurs électriques traditionnels.

Marienfelde sera en outre un centre de compétences pour la numérisation du groupe. La construction du campus Mercedes-Benz Digital Factory, annoncée au printemps, est maintenant bien avancée, de sorte que l’exploitation pourra commencer l’année prochaine. L’accent serait mis sur le développement, les essais et l’implémentation de logiciels pour le réseau de production du groupe. Des coopérations avec l’économie et la science sont également prévues.

Pour la transformation du site, le groupe a indiqué qu’il investirait un montant à plusieurs centaines de millions au cours des six prochaines années.

La région de Berlin/Brandebourg se transforme peu à peu en centre de l’électromobilité. À Grünheide, dans le Brandebourg, l’achèvement de la Gigafactory de Tesla se rapproche, tandis qu’à Guben, l’entreprise germano-canadienne Rock Tech prévoit une usine de lithium pour la fabrication de batteries. L’usine de cathodes de BASF à Schwarzheide produira également des composants de batteries.

Photo: Daimler AG​

énergies renouvelables 2030