L’UE se dote de son propre écosystème pour les puces informatiques

28. octobre 2021 | Marché

La présidente de la Commission, M. von der Leyen, annonce une loi visant à promouvoir la production de puces dans l’UE.

Les goulets d’étranglement de l’approvisionnement en puces informatiques touchent de plus en plus de branches de l’industrie. Outre les constructeurs automobiles, qui doivent sans cesse interrompre leur production, le secteur de l’énergie solaire est également confronté à la pénurie de pièces en silicium ou en gallium, entre autres matériaux. La Commission européenne veut maintenant prendre des contre-mesures avec une stratégie paneuropéenne. Dans son discours sur l’état de l’UE, la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a annoncé son intention de lancer une « loi sur les puces » européenne. Les capacités de recherche, de développement et d’essai devraient être regroupées et les investissements le long de la chaîne de valeur coordonnés. L’objectif est de construire un écosystème européen des puces, a déclaré M. von der Leyen. De cette manière, la sécurité d’approvisionnement pourrait être garantie et de nouveaux marchés pour les produits européens pourraient être ouverts. Von der Leyen a parlé d’un énorme défi qui exigeait du courage.
L’Europe est dans une situation extrêmement défavorable, car tant les gisements de matières premières nécessaires à la production que les fabricants de puces sont majoritairement situés en Asie. Des fabricants tels qu’Intel ou TSMC prévoient de construire des usines de puces en Europe, mais rendent la mise en œuvre dépendante de subventions gouvernementales se chiffrant en milliards.

Photo: iStock/gorodenkoff

énergies renouvelables 2030