L’exploitation minière en Saxe pourrait améliorer l’approvisionnement de l’Allemagne en matières premières critiques

29. décembre 2021 | Marché

Dans les monts Métallifères de Saxe se trouvent des quantités importantes de matières premières critiques comme l’indium, le lithium et le tungstène. De nouvelles technologies sont prévues pour exploiter ces gisements.

Le ministre de l’Économie de Saxe, Martin Dulig, voit dans l’énorme besoin mondial en matières premières une grande opportunité pour l’industrie minière locale. Mis à part le pétrole et le gaz, son Land « offre en fait toutes les ressources minières demandées dans le monde entier », a-t-il déclaré dans un communiqué de presse. Les Monts Métallifères, en particulier, sont uniques en Europe en termes de densité et de diversité des gisements.


Depuis que les prix des métaux ont augmenté sur le marché mondial en 2006, l’industrie minière en Saxe a le vent en poupe, peut-on lire dans le communiqué. Il y a 10 à 20 projets d’exploration par an, cinq projets d’exploitation ont été approuvés, notamment pour un grand gisement de lithium à Zinnwald. À Pöhla et dans le champ de Rittersgrün, des autorisations d’extraction ont été accordées respectivement pour l’étain, le tungstène et l’indium. Grâce à de nouvelles technologies respectueuses de l’environnement, des gisements jusqu’ici inaccessibles pourraient être exploités.


Le cadre sera fourni par la stratégie des matières premières de Saxe, qui est actuellement mise à jour et complétée par des accords issus du contrat de coalition. « L’État libre de Saxe peut apporter une contribution importante à la réalisation des objectifs climatiques ambitieux », a déclaré Dulig. L’extraction, la transformation et l’utilisation nationales de matières premières critiques permettraient en outre d’éviter les dépendances vis-à-vis de tiers.

Photo : iStock/TomasSereda

énergies renouvelables 2030