Les temps sont durs pour les fabricants d’éoliennes – malgré le boom

10. août 2022 | Marché

Le secteur souffre des coûts élevés des matières premières et de la fabrication.

Le secteur de l’énergie éolienne est confronté à une  » tempête parfaite « , écrit le cabinet de conseil Wood Mackenzie dans une étude actuelle. Ce qui sonne d’abord bien pour la production d’énergie éolienne ne désigne toutefois pas seulement un phénomène météorologique menaçant, mais plus généralement la conjonction de différents facteurs, avec des conséquences potentiellement catastrophiques. Les fabricants d’éoliennes souffrent actuellement surtout des prix élevés de l’énergie dans la production ainsi que des coûts élevés des matières premières et de la logistique. Le journal Handelsblatt a en outre récemment écrit qu’une guerre ruineuse des prix sévissait dans le secteur, entraînant des pertes pour les entreprises européennes comme Siemens Gamesa, Vestas ou Nordex. Et ce malgré le boom des énergies renouvelables.

La situation est très différente en Chine : le développement massif de l’énergie éolienne dans ce pays et l’accès aux matières premières nécessaires à la fabrication, comme les terres rares, jouent en faveur d’entreprises comme Goldwind ou MingYang. Toutefois, selon Wood Mackenzie, le marché chinois est également très compétitif, ce qui fait pression sur les prix des éoliennes. Les entreprises chinoises ne sont pas non plus totalement isolées des effets de l’inflation. Leur engagement sur les marchés internationaux les rend en outre vulnérables aux risques géopolitiques, les relations avec les États-Unis étant actuellement au plus bas. Le magazine Forbes a déjà qualifié la part croissante d’éoliennes produites en Chine de menace pour les intérêts stratégiques des Etats-Unis.

Photo : iStock/Riccardo_Mojana

énergies renouvelables 2030