Le Pentagone veut augmenter les réserves de matières premières

24. février 2022 | Marché

Les réserves de terres rares, de lithium et de cobalt seront augmentées.

Comme le rapporte l’agence de presse Reuters en se référant à des cercles informés, le ministère américain de la Défense veut augmenter les réserves de terres rares qu’il gère pour le gouvernement. Cela devrait permettre de réduire la dépendance vis-à-vis de la Chine. Les détails de ce projet, qui prévoit en outre d’augmenter les réserves de lithium et de cobalt, pourraient suivre dès cette semaine, poursuit Reuters. On saura probablement à ce moment-là d’où proviendront les matières premières. Pour les terres rares, il s’agit principalement de la Chine, car malgré leurs propres gisements, les Etats-Unis ne disposent pas d’installations de traitement pour ces matières premières stratégiques. Leur demande augmente rapidement en raison du développement des énergies renouvelables et de la mobilité électrique. Il en va de même pour l’industrie de l’armement qui, selon un projet de loi déposé en janvier de cette année, devra se passer des importations de terres rares en provenance de Chine à partir de 2026 (nous en avons parlé). Les chiffres du Congressional Research Services (PDF) montrent à quel point les besoins sont importants. Ainsi, 2,6 tonnes de néodyme sont nécessaires pour un destroyer de la classe Arleigh Burke, et même 4,2 tonnes pour un sous-marin de la classe Virginia.

Photo: iStock/Phototreat

énergies renouvelables 2030