La haute technologie rencontre le luxe : Hublot présente un investissement particulier dans les terres rares

18. janvier 2023 | Économie

La manufacture horlogère suisse Hublot s’est toujours distinguée moins par sa modestie que par ses créations remarquables, qui allient artisanat et innovation et incluent également l’utilisation de nouveaux matériaux. Pour le nouveau modèle, la Big Bang Tourbillon Automatic Yellow Neon SAXEM, ce sont des terres rares qui confèrent au boîtier sa couleur caractéristique et sa robustesse. Hublot appelle le matériau SAXEM, ce qui signifie « Sapphire Aluminium oXide and rare Earth Mineral », un alliage d’oxyde d’aluminium et de terres rares. Trois années de recherche ont été nécessaires pour obtenir cette teinte brillante tout en garantissant une bonne résistance. L’entreprise a pu s’appuyer sur l’expérience acquise lors du développement du modèle précédent, de couleur verte. Les vis en forme de H de la lunette et la couronne sont également fabriquées dans un matériau high-tech, en l’occurrence le titane.

Les amateurs de montres intéressés devront débourser 220 000 euros pour acquérir la Big Bang, limitée à 50 exemplaires, mais ils bénéficieront en contrepartie d’un investissement en matières premières d’un genre très particulier. Le porteur est en outre assuré d’attirer l’attention.

Photo: © 2023 Hublot

énergies renouvelables 2030