La demande chinoise en matières premières augmente

31. janvier 2022 | Marché

En réponse à l’augmentation de ses propres besoins, la Chine augmente son quota d’extraction de terres rares.

Comme le rapporte entre autres l’agence de presse Reuters, la Chine a augmenté vendredi son quota d’extraction de terres rares. Alors qu’il était prévu d’extraire 84.000 tonnes de ces matières premières stratégiques au premier semestre 2021, ce chiffre est désormais de 100.800 tonnes, soit une augmentation de 20 pour cent. Les quotas pour le traitement ultérieur devraient également augmenter dans la même mesure.

Les quotas d’extraction sont généralement fixés deux fois par an. Leur augmentation est une réaction à la hausse de la demande, en particulier pour les aimants au néodyme, explique un analyste industriel au Global Times chinois. Cela s’explique par la politique énergétique du pays. Il s’agit probablement du développement massif de l’énergie éolienne, qui nécessite de grandes quantités de néodyme. Comme l’a récemment annoncé le magazine économique Forbes, la Chine exploite aujourd’hui près de la moitié des éoliennes offshore installées dans le monde.

Photo: Xinhua

énergies renouvelables 2030