La Corée du Sud noue un partenariat avec la Mongolie dans le domaine des matières premières

31. août 2022 | Marché

Focus sur la coopération dans le domaine des terres rares.

La Corée du Sud et la Mongolie veulent développer leur coopération dans le domaine des matières premières. Les métaux de terres rares seront au centre de cette coopération, comme le rapporte l’agence de presse sud-coréenne Yonhap. Les pays prévoient de mettre en place un centre commun qui devrait faire avancer cette coopération de manière profitable pour les deux parties.

La Mongolie affirme posséder au moins quatre gisements de terres rares, et on en soupçonne de nombreux autres dans le pays, comme l’a déclaré le président mongol Ukhnaagiin Khurelsukh au début de l’année. La Corée du Sud apporte à ce partenariat un grand savoir-faire dans les domaines d’application de ces matières premières, notamment la technologie des semi-conducteurs. Un accord de coopération en matière de lutte contre le changement climatique a également été signé lors d’une rencontre entre les ministres des affaires étrangères des deux pays.

La Corée du Sud ne possède que peu de ressources naturelles et est donc fortement dépendante des importations, qui proviennent principalement de Chine. Avec sa propre agence gouvernementale, la Korea Mine Rehabilitation & Mineral Resources Corp (KOMIR), la coopération avec d’autres pays est encouragée afin d’élargir l’approvisionnement des industries de haute technologie.

Photo :  iStock/AnastasiiaGuseva

énergies renouvelables 2030