Inde : des milliards pour l’hydrogène vert

5. janvier 2023 | Politique

Les premières subventions pour le développement de l’économie de l’hydrogène ont été accordées.

L’Inde est l’un des plus gros émetteurs de gaz à effet de serre et, en comparaison internationale, elle est nettement moins pressée d’atteindre la neutralité carbone. Elle ne prévoit d’y parvenir qu’en 2070, soit 20 ans après l’objectif des États-Unis et de l’Europe, et encore dix ans après la Chine.

L’annonce d’un rôle de leader mondial dans le domaine de l’hydrogène vert, pronostiquée en mai de l’année dernière par le ministre indien du pétrole et du gaz, Hardeep Singh Puri, est en revanche nettement plus ambitieuse. La National Green Hydrogen Mission, dont les premiers fonds ont été approuvés hier mercredi par le cabinet indien, vise à rendre cela possible.

Environ deux milliards de dollars américains seront mis à disposition afin de créer des incitations pour la production de cette source d’énergie et des électrolyseurs nécessaires, écrit le journal indien The Hindu (Paywall). Le prix de l’hydrogène produit de manière durable baissera ainsi sensiblement, explique le journal.

D’ici 2030, des investissements de près de 97 milliards de dollars US sont prévus pour le développement de l’industrie. Le pays espère ainsi devenir un important exportateur de gaz et créer de nombreux emplois.

Photo : iStock/Petmal

énergies renouvelables 2030