Hydrogène vert : Siemens Energy et Air Liquide coopèrent

23. juin 2022 | Marché, Économie

Annonce d’une coentreprise pour la fabrication d’électrolyseurs.

L’hydrogène produit de manière durable est considéré comme porteur d’espoir pour la décarbonisation d’une grande partie de l’industrie. La production de ce gaz se fait par électrolyse en utilisant de l’électricité issue de sources d’énergie renouvelables. Siemens Energy et Air Liquide viennent d’annoncer la création d’une coentreprise pour la production des appareils correspondants.

Le projet commun franco-allemand aura son siège à Berlin, comme l’indique un communiqué de presse. La fabrication des modules d’électrolyse (« stacks ») aura également lieu à Berlin à partir du deuxième semestre 2023 (nous en avons parlé). Ceux-ci seront basés sur l’électrolyse à membrane échangeuse de protons (PEM). Selon Siemens Energy, cette technologie est très bien adaptée pour fonctionner avec de l’électricité issue de sources renouvelables. Différents métaux stratégiques sont utilisés dans les modules, comme le platine et l’iridium. Ce dernier est actuellement considéré comme irremplaçable pour l’électrolyse PEM. En raison de la montée en puissance de la production d’hydrogène, un risque d’approvisionnement élevé se dessine déjà en raison du faible volume d’extraction annuel, comme le montrent les projections de l’Agence allemande des matières premières (DERA) (PDF).

Photo: iStock/Petmal

énergies renouvelables 2030