Hydrogène : l’Allemagne et l’Inde veulent coopérer

3. mai 2022 | Politique

Le partenariat énergétique germano-indien va être intensifié. Les ministres des deux pays signent une déclaration d’intention.

Le sous-continent indien offre des conditions optimales pour la production d’hydrogène vert respectueux de l’environnement. Celui-ci joue un rôle important dans les efforts de neutralité climatique, notamment en Allemagne. Les deux pays coopèrent déjà depuis 2006 dans le domaine de la transition énergétique par le biais du forum germano-indien de l’énergie (IGEF).

Il est prévu d’approfondir cette coopération en ce qui concerne la production, le traitement, l’utilisation et le transport de l’hydrogène vert. Le ministre fédéral de l’Économie et de la Protection du climat Robert Habeck et le ministre indien de l’Énergie R.K. Singh ont signé hier un accord à cet effet. Il vise à créer une task force au sein du partenariat énergétique germano-indien afin de promouvoir un réseau entre le gouvernement, l’industrie et les instituts de recherche des deux pays, peut on lire dans un communiqué de presse.

La coopération offre de nombreuses possibilités à l’économie allemande. Ainsi, des électrolyseurs développés par des entreprises allemandes pourraient être utilisés pour produire de l’hydrogène vert lors de la mise en place d’une économie verte de l’hydrogène en Inde.

Le ministre indien a également souligné les avantages de son pays, qui compte parmi les leaders mondiaux en matière de développement des énergies renouvelables, écrit le journal indien The Economic Times. Le Premier ministre Narendra Modi avait annoncé l’année dernière vouloir faire de son pays un centre de transbordement mondial pour l’hydrogène vert.

Photo : iStock/Petmal

énergies renouvelables 2030