Finlande : un investissement de plusieurs milliards pour l’acier vert

10. janvier 2023 | Économie

Remplacer les énergies fossiles par de l’hydrogène. Réduire l’empreinte CO₂ de 95 pour cent.

L’entreprise norvégienne Blastr veut investir quatre milliards d’euros pour construire en Finlande une usine d’acier vert, c’est-à-dire produit dans le respect du climat. Le coke et le charbon seront remplacés dans le processus de production par un vecteur énergétique durable, l’hydrogène, qui sera produit sur place dans une installation intégrée. Une grande partie des besoins en électricité sera couverte par des parcs éoliens détenus directement ou indirectement par l’entreprise.

Tout au long de la chaîne de création de valeur, il est prévu de réduire les émissions nocives pour le climat de 95 pour cent et d’économiser 4,6 millions de tonnes de CO₂ par an, selon le CEO de Blastr, Hans Fredrik Wittusen. Cela correspond à la quantité émise chaque année par toutes les voitures en Finlande, a-t-il ajouté.

L’acier vert est important pour la transition verte, précise le communiqué de Blastr, car de nombreuses industries telles que la construction, l’automobile et les biens de consommation dépendent de cette matière première. Les infrastructures d’énergie renouvelable comme les éoliennes ont également besoin de cet alliage. Rien qu’en Europe, la demande en acier décarbonisé devrait atteindre 50 millions de tonnes d’ici 2030, soit près d’un tiers de la demande européenne actuelle. L’usine prévue sur le site d’Inkoo devrait produire deux millions et demi de tonnes d’acier vert par an à partir de 2026. Le projet est l’un des plus grands investissements industriels en Finlande, selon Blastr.

En savoir plus : L’acier vert devient de plus en plus important pour les constructeurs de voitures électriques, afin de rendre le processus de production plus écologique, en plus d’une mobilité sans émissions. Une voie que suit par exemple Volvo avec l’utilisation d’acier durable pour la fabrication de ses camions électriques.

Photo : iStock/photllurg

énergies renouvelables 2030