En raison de goulots d’étranglement : La Chine veut contrôler plus strictement la production de batteries

22. novembre 2022 | Économie

La pénurie fait perdre des marges au secteur des voitures électriques.

Terres rares, gallium ou magnésium : la Chine peut puiser dans les réserves de nombreuses matières premières et produits intermédiaires, un avantage inestimable pour l’industrie nationale. Mais il y a maintenant des nouvelles inhabituelles : Les batteries au lithium deviennent rares. Comme le rapporte entre autres le magazine spécialisé Mining.com, la République populaire est actuellement confrontée à des problèmes d’approvisionnement dans la production de piles. Le gouvernement se voit donc contraint d’intervenir et veut renforcer la surveillance du secteur, selon Mining.com qui se réfère au ministère de l’Industrie et des Technologies de l’information. On veut ainsi empêcher la thésaurisation, la baisse des prix et la concurrence déloyale dans la chaîne de création de valeur.

L’industrie des véhicules électriques du pays, en plein essor, a un besoin urgent de batteries, l’augmentation des coûts des composants coûtant des bénéfices aux fabricants, poursuit le communiqué. La Chine n’est pas seulement un important marché de vente, mais aussi le plus grand exportateur de batteries au lithium selon BloombergNEF. 75 pour cent de la capacité totale de production de cellules de batteries et 90 pour cent de la production d’anodes et d’électrolytes se trouvent dans le pays. Reste à savoir si les problèmes rencontrés en Chine se répercuteront sur les exportations.

Photo: iStock/Petmal

énergies renouvelables 2030