Allemagne : 80 millions d’euros de subventions pour des piles à combustible dans les camions

14. septembre 2022 | Marché

Les instituts Fraunhofer sont chargés de développer des alternatives respectueuses du climat pour le trafic lourd.

Le ministre fédéral des Transports, Dr. Volker Wissing, a remis hier à Berlin une décision de subvention d’environ 80 millions d’euros au projet H2GO – Plan d’action national pour la production de piles à combustible. Celui-ci regroupe les activités de 19 instituts Fraunhofer et a pour objectif une réduction significative des émissions de CO2 dans le secteur du transport lourd.

Selon le communiqué du ministère fédéral du numérique et des transports (BMDV), le besoin d’alternatives aux combustibles fossiles est particulièrement important dans ce domaine. En effet, malgré les progrès réalisés en matière de consommation et de technologie antipollution, l’augmentation du transport routier de marchandises entraîne une hausse continue des gaz à effet de serre nocifs pour le climat.

L’objectif de H2GO est de contribuer de manière significative à la fabrication économique et en série industrielle de piles à combustible qui transforment l’hydrogène en électricité à bord d’un véhicule. L’hydrogène vert, produit sans impact sur le climat à l’aide d’électricité verte, est considéré comme un élément clé de la transition énergétique. Wissing s’attend à ce que les résultats obtenus par H2GO permettent de réduire considérablement les coûts des véhicules à hydrogène pour le transport lourd. Le projet s’adresse en particulier aux petites et moyennes entreprises qui couvrent l’ensemble de la chaîne de création de valeur de la production de piles à combustible.

Selon le professeur Reimund Neugebauer, président de la Fraunhofer-Gesellschaft, H2GO permettra non seulement à la République fédérale de faire un pas important en avant au niveau de la politique climatique, mais aussi de faire de la production de piles à combustible un domaine de compétence central pour le site allemand et européen. Les subventions proviennent du Fonds d’avenir de l’industrie automobile.

Photo: iStock/Petmal

énergies renouvelables 2030