Vinfast annonce une nouvelle usine de voitures électriques en Allemagne

10. janvier 2022 | Marché

La marque automobile vietnamienne Vinfast veut à l’avenir produire des véhicules électriques en Allemagne afin de prendre pied sur le marché européen.

Le nouveau site de production devrait produire des voitures et des bus à propulsion électrique, écrit Automotive News Europe. Après la Gigafactory de Tesla, actuellement en construction à Grünheide dans le Brandebourg, il s’agirait de la deuxième implantation d’un constructeur étranger de voitures électriques en Allemagne en peu de temps. Vinfast n’a pas encore donné d’informations sur le lieu, la taille et la date de démarrage prévue de l’usine. L’entreprise a indiqué qu’elle était en contact avec l’agence fédérale de promotion économique Germany Trade and Invest (GTAI) pour la recherche d’un site approprié.

« L’époque où les voitures étaient expédiées à travers le monde est révolue, surtout depuis Covid-19 », a déclaré le CEO de Vinfast, Le Thi Thu Thuy. Selon lui, il faut produire près du marché pour convaincre les clients.

Vinfast est le premier constructeur automobile vietnamien. L’entreprise encore jeune a été fondée en 2017 et fait partie de Vingroup, le plus grand groupe non étatique du Vietnam sous régime communiste. En 2019, l’entreprise a commencé à vendre des véhicules à essence dans son propre pays, auxquels se sont ajoutées des voitures électriques fin 2021. Pour l’année en cours, Vinfast a annoncé être l’une des premières marques automobiles à passer entièrement à l’électromobilité. Une étape importante pour s’établir sur le marché européen, où le passage aux véhicules électriques est « clair comme de l’eau de roche », selon Thuy.

Avec un autre nouveau site de production, Vinfast souhaite également s’étendre aux États-Unis. Les premières voitures électriques devraient y sortir des chaînes de montage au cours du deuxième semestre 2024.

Photo: Adobe Stock/Golf_MHNK

énergies renouvelables 2030