USA : la liste des minéraux critiques va être révisée

9. novembre 2021 | Marché

Le projet classe 50 substances comme importantes pour la sécurité économique ou nationale des États-Unis.

En 2018, l’United States Geological Survey (USGS), qui dépend du ministère américain de l’Intérieur, a présenté pour la première fois une liste de minéraux classés comme critiques sur ordre du président de l’époque, Donald Trump. Il s’agit notamment des matières premières qui sont importantes pour la sécurité économique ou nationale des États-Unis. Avec la loi sur l’énergie de 2020, qui a été adoptée à la fin de l’année dernière, il a été déterminé que cette liste devait être revue et ajustée au moins tous les trois ans.

Cette révision doit maintenant avoir lieu, a annoncé hier l’USGS. Jusqu’au 9 décembre de cette année, la version précédente de la liste peut être commentée. Il comprend 50 entrées et va de l’aluminium au zirconium en passant par le gallium. Contrairement à la liste de 2018, les différentes terres rares, comme le néodyme et les métaux du groupe du platine, sont désormais répertoriées individuellement, ce qui souligne leur importance croissante et leurs domaines d’application. Le rhénium et le strontium, entre autres, ne figurent plus dans le projet.

Photo: iStock/kellyvandellen

énergies renouvelables 2030