Le développement de l’énergie éolienne en Allemagne est trop lent

20. janvier 2022 | Marché

De nombreuses installations éoliennes sont bloquées dans des procédures d’autorisation, selon les associations professionnelles Bundesverband Windenergie et VDMA Power Systems.

Le gouvernement allemand souhaite que deux pour cent de la superficie du pays soient consacrés à la production d’énergie éolienne. Elle est considérée comme une technologie clé pour atteindre l’objectif de 80 pour cent d’énergie renouvelable d’ici 2030. L’association allemande de l’énergie éolienne (Bundesverband Windenergie) et l’association allemande des constructeurs de machines (VDMA Power Systems) ont publié ce jeudi un communiqué de presse commun sur l’état actuel de la construction.

Sur l’ensemble de l’année 2021, 484 éoliennes terrestres d’une puissance totale de 1.925 mégawatts ont été raccordées au réseau. L’année précédente, ce chiffre était de 1.431 MW. Malgré cette augmentation, les objectifs climatiques ne pourront pas être atteints avec le taux de développement actuel. L’accélération des procédures d’autorisation pour l’installation d’éoliennes doit devenir une priorité. Une puissance potentielle de 10.000 MW d’énergie éolienne serait « bloquée » dans des procédures, selon les associations.

Le développement de l’énergie éolienne s’accompagne d’une forte demande en matières premières – du béton à l’acier en passant par les terres rares comme le néodyme, nécessaire aux générateurs des éoliennes. L’énergie éolienne pourrait donc avoir une « influence déterminante sur le marché des terres rares », comme le souligne l’agence allemande des matières premières DERA (PDF).

Photo: iStock/studio-fi

énergies renouvelables 2030