Une étude sur la durée d’utilisation des matières premières métalliques

24. mai 2022 | Marché

Le fer reste nettement plus longtemps dans le cycle économique que l’or et les métaux technologiques.

Les ressources métalliques, du fer à l’or en passant par le cobalt, sont indispensables à l’industrie. Une équipe de recherche des universités de Bayreuth, Augsbourg et Bordeaux a développé une méthode de modélisation de la durée d’utilisation de 61 de ces matières premières. Celle-ci comprend la période entre leur extraction et leur dispersion très fine dans l’environnement, c’est-à-dire le moment à partir duquel elles ne sont plus économiquement exploitables et doivent être remplacées par de nouveaux matériaux.

Selon les scientifiques, cette durée d’utilisation varie fortement d’une matière première à l’autre, comme le montre un communiqué de presse de l’université de Bayreuth. Les métaux ferreux et les alliages d’acier restent le plus longtemps dans le cycle économique, avec une moyenne de 150 ans. Cela est dû à l’efficacité des processus industriels et aux taux de recyclage élevés. En revanche, la durée d’utilisation des métaux technologiques comme l’indium et le cobalt n’est que de douze ans environ.

Le professeur Christoph Helbig, qui occupe la chaire de technologie écologique des ressources à l’université de Bayreuth, appelle, au vu de ces résultats, à trouver des moyens de prolonger la durée d’utilisation des métaux et d’éviter les pertes de matériaux grâce à des cycles économiques aussi fermés que possible.

L’étude est parue dans la revue spécialisée Nature (payant).

Photo: iStock/Nordroden

énergies renouvelables 2030