Matières premières stratégiques : les pays QUAD doivent coopérer davantage

1. avril 2022 | Marché

Avec un projet de loi bipartisan, plusieurs sénateurs américains veulent réduire la dépendance vis-à-vis des matières premières critiques en provenance de Chine. Le Quad Critical Minerals Partnership Acts prévoit que les Etats-Unis collaborent plus étroitement avec le Japon, l’Australie et l’Inde, les autres partenaires de l’alliance QUAD. L’objectif déclaré de cette dernière est de garantir un « Indo-Pacifique libre et ouvert », une zone dans laquelle la Chine souhaite également étendre son influence. La République populaire voit donc cette alliance d’un œil critique.

La domination de la Chine dans le domaine des matières premières critiques, comme les terres rares, est à son tour considérée comme une menace pour la stabilité économique, le bien-être et la compétitivité d’industries clés aux Etats-Unis, selon le texte du projet de loi (PDF). Celui-ci prévoit, outre l’intensification de la coopération entre les pays de la QUAD, des investissements dans l’extraction et le traitement des matières premières aux Etats-Unis.

Photo: iStock/YayaErnst

énergies renouvelables 2030