Lynas accélère le tempo

3. août 2022 | Marché

L’extraction de terres rares en Australie doit être accélérée.

L’entreprise australienne Lynas veut répondre à la demande croissante de terres rares en augmentant les capacités d’extraction et de traitement de la mine de Mount Weld (Australie occidentale). Pour ce faire, le groupe va investir l’équivalent de 341 millions d’euros, comme cela a été annoncé aujourd’hui (PDF). Selon Lynas, la demande mondiale d’aimants au néodyme-fer-bore (NdFeB), portée notamment par la mobilité électrique et les énergies renouvelables, atteindra 265 000 tonnes d’ici 2030, soit plus du double de ce qu’elle sera en 2020. Amanda Lacaze, présidente du conseil d’administration, estime que son entreprise est bien préparée pour l’avenir et que Mount Weld a le potentiel de fournir des matières premières pendant de nombreuses années, comme l’ont récemment confirmé des forages tests.

Des mesures ont également été annoncées aujourd’hui pour rendre l’extraction des matières premières critiques plus respectueuse de l’environnement, comme le passage de la production d’électricité sur place du diesel au gaz et finalement à la technique hybride. Il est également prévu de renaturer progressivement les terrils et d’améliorer la gestion de l’eau.

Lynas joue un rôle important dans les efforts de diversification des chaînes d’approvisionnement en terres rares, car elle est considérée comme la plus importante entreprise non chinoise à maîtriser l’extraction et la transformation de ces matières premières.

Photo: iStock/nattanan726

énergies renouvelables 2030