L’industrie aéronautique stimule la demande en hafnium

16. novembre 2022 | Économie

Le métal de haute pureté pour les superalliages enregistre une nette hausse des prix.

L’augmentation de la demande, notamment de la part de l’industrie aérospatiale, entraîne une nette hausse du prix de l’hafnium depuis septembre (voir le graphique ci-dessous), rapporte Argus Media, fournisseur d’informations sur les prix des marchés des matières premières. En raison de son point de fusion élevé, ce métal lourd est notamment utilisé comme additif d’alliage pour les aubes de turbine des moteurs d’avion. L’offre d’hafnium pur, nécessaire pour de tels superalliages, est très faible, de l’ordre de 70 à 75 tonnes par an, ce qui rend l’approvisionnement plus difficile pour les entreprises, écrit Argus Media en se référant à des initiés du secteur. La production de hafnium est en outre limitée à quelques pays seulement, la France et les Etats-Unis se partageant presque entièrement le marché, comme le montrent les données de la Critical Raw Materials Alliance.

Dans une récente interview accordée au Handelsblatt, Guillaume Faury, président du directoire d’Airbus, avait également fait état des premiers signes de reprise de la demande d’avions gros porteurs. Pendant la pandémie de Corona, les compagnies aériennes avaient mis hors service une partie de leur flotte d’avions. Au lieu de les réactiver, on miserait sur de nouveaux avions long-courriers plus efficaces. Le concurrent Boeing s’attend lui aussi à une nette augmentation de la demande, portée avant tout par l’Asie du Sud-Est.

Évolution des prix du hafnium

Photo de l’article : iStock/frankpeters

énergies renouvelables 2030