Le Groenland interdit l’exploitation de l’uranium

11. novembre 2021 | Marché

L’interdiction concerne également l’exploitation prévue des terres rares dans la mine de Kvanefjeld.

L’exploitation de l’uranium dans le Gönland est désormais officiellement interdite, rapporte l’agence de presse Reuters. Une loi à cet effet a été adoptée par le Parlement mardi.

Elle interdit également l’exploitation de gisements de matières premières présentant une certaine concentration d’uranium, un élément radioactif. Cela concerne aussi l’extraction commerciale prévue du gisement de terres rares de la mine de Kvanefjeld, qui contient également de l’uranium. Le projet et son impact redouté sur l’environnement sont un sujet de discorde sociale et politique depuis des années (nous l’avons rapporté), nécessitant même de nouvelles élections cette année.

Le parti Inuit Ataqatigii, qui est sorti vainqueur des élections parlementaires en avril, s’était clairement positionné contre l’extraction à Kvanefjeld pendant la campagne électorale.

Entre-temps, le Groenland a également interdit l’exploration des gisements de pétrole et de gaz en raison de préoccupations environnementales, et aucune licence n’a été délivrée depuis cet été. Il s’agit plutôt de développer davantage le grand potentiel hydroélectrique de l’île.

(Mise à jour du 11.11.2021)

Photo : iStock/KimKimsenphot

énergies renouvelables 2030