L’Allemagne et la Norvège veulent approfondir leur partenariat énergétique

16. mars 2022 | Marché

Le ministre Habeck se rend à Oslo pour des entretiens. L’hydrogène vert devrait également être à l’ordre du jour.

Le ministre allemand de l’Économie et de la Protection du climat, Robert Habeck (Verts), est attendu aujourd’hui en Norvège pour des entretiens politiques. Ce voyage marque le début d’une série de déplacements à l’étranger dans le but d’élargir la base des importations d’énergie allemandes, peut on lire dans un communiqué de presse. L’approvisionnement en hydrogène vert, produit de manière durable, devrait également faire l’objet de discussions.

La guerre d’agression russe contre l’Ukraine a clairement montré que l’Allemagne devait devenir indépendante des importations d’énergie russes. Il est donc nécessaire d’accélérer la transition énergétique, a déclaré le ministre en préambule. L’importation de gaz naturel liquéfié (GNL) doit être augmentée pour garantir l’approvisionnement énergétique à court terme et de manière temporaire. En outre, il est nécessaire d’accélérer le passage du gaz naturel conventionnel à l’hydrogène vert et aux dérivés de l’hydrogène comme l’ammoniac.

Selon le ministère allemand des Affaires étrangères, la Norvège est le deuxième plus important fournisseur d’énergie de l’Allemagne.

Photo : iStock/Nikolaev

énergies renouvelables 2030