La France et l’Allemagne se situent seulement dans la moyenne en matière d’énergies renouvelables

29. octobre 2021 | Marché

L’Europe du Nord est en tête pour l’électricité produite de manière durable

Le FDP, les Verts et le SPD ont présenté un document exploratoire pour le début des négociations de coalition en Allemagne. Il prévoit notamment un développement important des énergies renouvelables. La nécessité d’agir dans ce domaine est désormais confirmée par les chiffres de l’Office fédéral de la statistique sur l’utilisation des énergies renouvelables en Europe.

La part des énergies produites de manière durable dans la consommation finale brute d’énergie, qui comprend la consommation d’énergie des consommateurs finaux plus les pertes de réseau et la consommation propre des centrales électriques, a augmenté dans ce pays entre 2009 et 2019, passant de 10,9 % à 17,4 %. L’Allemagne n’est donc que dans la moyenne. Dans l’ensemble de l’UE, cette part est passée en moyenne de 13,9 % à 19,7 % au cours de cette période. Les plus grandes économies de l’UE ne se classent donc qu’aux 16e et 17e rangs sur les 27 États membres de l’UE. Le chef de file est la Suède, où la part de l’énergie durable est de 56,4 %. En queue de peloton, on trouve le Luxembourg, Malte et les Pays-Bas.

Photo: iStock/Shaiith

énergies renouvelables 2030