États-Unis : un comité chargé de trouver des réponses au défi que représente la Chine

12. janvier 2023 | Politique

Une commission spéciale fera des propositions pour contrer l’influence croissante de la République populaire.

Il a fallu 15 tours de scrutin la semaine dernière pour que le républicain Kevin McCarthy réunisse les voix nécessaires et soit élu président de la Chambre des représentants des États-Unis. En revanche, l’influence croissante de la Chine fait l’objet d’un consensus nettement plus large. Celle-ci est perçue comme une menace aux États-Unis, et un comité spécial se penchera désormais sur la manière dont les États-Unis peuvent répondre à ce défi. Outre les facteurs géopolitiques, la grande dépendance en matière d’approvisionnement en médicaments et en matières premières comme les terres rares en fait partie, selon Bloomberg (Paywall). Tous les élus républicains et la majorité des démocrates ont voté mardi en faveur de la création de ce nouvel organe, qui émettra des recommandations politiques d’ici la fin de l’année.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin, a exprimé l’espoir que les relations sino-américaines soient considérées de manière objective et appropriée par les membres du comité, selon l’agence de presse Reuters. Le journal chinois Global Times, proche de l’Etat, ressent quant à lui le souvenir de l’homonyme de McCarthy, Joseph, qui avait mené dans les années 1950 une campagne contre les communistes réels ou supposés aux Etats-Unis. Kevin McCarthy avait récemment qualifié le Parti communiste chinois de « plus grande menace de notre temps« .

Photo : iStock/f11photo

énergies renouvelables 2030