Chine : les exportations de terres rares augmentent par rapport à l’année précédente

9. mai 2022 | Marché

Par rapport au mois précédent, les exportations de matières premières stratégiques ont légèrement diminué.

En avril, la Chine a exporté 17,8 pour cent de terres rares en plus par rapport au même mois de l’année précédente. C’est ce qu’annonce l’agence de presse Reuters en se référant aux données de l’administration douanière chinoise. Avec 4.427 tonnes, les exportations ont toutefois diminué de 8,6 pour cent par rapport à mars 2022.

Aucune information n’a été fournie sur les raisons de cette baisse, mais le commerce extérieur chinois est actuellement confronté à de grands défis en raison de la stratégie zéro Covid du gouvernement. Des interruptions de la production et de la logistique, voire des fermetures de frontières, se produisent régulièrement. En conséquence, le pays a enregistré en avril la croissance des exportations la plus lente depuis juin 2020, écrit la Wirtschaftswoche.

L’importation de terres rares en provenance du Myanmar est également touchée par les mesures prises pour endiguer la pandémie, écrit le service sectoriel Shanghai Metals Market. La Chine achète surtout des terres rares moyennes et lourdes à ce pays voisin pour les traiter ensuite. Parmi ces matières premières, on trouve notamment le dysprosium qui, avec le néodyme, est nécessaire à la fabrication d’aimants permanents pour les voitures électriques et les éoliennes.

Photo: iStock/Sybille Reuter

énergies renouvelables 2030