Biden met l’accent sur l’approvisionnement en matières premières pour les voitures électriques

31. mars 2022 | Politique

Les Etats-Unis veulent devenir moins dépendants des importations de minéraux critiques. Selon les médias, une loi datant de l’époque de la guerre froide devrait être activée à cet effet.

Afin de garantir l’approvisionnement en matières premières pour la production de batteries, le président américain Joe Biden pourrait activer cette semaine le Defense Production Act, comme le rapportent entre autres CNN et Bloomberg. Cette loi, votée dans le contexte de la guerre de Corée en 1950, dote le président de pouvoirs étendus. Il peut ainsi obliger les entreprises à accepter des commandes jugées nécessaires pour la défense nationale et à les classer par ordre de priorité. La loi permet également au président de désigner les matériaux qui ne doivent pas être thésaurisés.

Parmi les matières premières nécessaires à la production de batteries, on trouve notamment le lithium, le nickel, le graphite, le cobalt et le manganèse. La demande croissante due à l’augmentation de la production de véhicules électriques, mais aussi la guerre en Ukraine, ont entraîné une nette augmentation des prix. De plus, pour certains de ces matériaux, les États-Unis sont fortement dépendants des importations. Une augmentation de la production nationale ainsi que du recyclage pourrait réduire cette dépendance.

On ne sait pas encore si le Defense Production Act s’appliquera également aux terres rares et autres matières premières nécessaires à la production de voitures électriques ou d’éoliennes.
La loi a été appliquée plus de 50 fois depuis 1950, notamment dans le cadre des mesures prises contre la pandémie de Corona.

Photo: iStock/lucky-photographer

énergies renouvelables 2030