La Chine veut développer l’électromobilité

3. novembre 2021 | Marché

Avec les énergies renouvelables et les véhicules à zéro émission, la République populaire vise à atteindre la neutralité climatique d’ici 2060.

La Chine veut augmenter considérablement le nombre de véhicules à faibles émissions, écrit le service d’information Argus Media. D’ici à 2030, leur part doit être portée à 40 %, selon un catalogue de mesures présenté peu avant la fin de la conférence des Nations unies sur le changement climatique qui se tenait à Glasgow en 2021. Auparavant, une augmentation à 25 % d’ici 2025 était prévue, comme le rapportait CNBC en juin. Outre les voitures particulières, les camions doivent également être de plus en plus alimentés de manière respectueuse du climat.

D’ici à 2030, l’énergie éolienne et l’énergie solaire devraient également être considérablement développées pour atteindre une capacité de 1 200 gigawatts, selon l’agence de presse Reuters. Avec les mesures annoncées, le pays veut être neutre sur le plan climatique d’ici 2060.

Si les plans sont mis en œuvre, la demande de matières premières augmentera également de manière significative, ajoute Argus Media. Outre le lithium et le cobalt pour les batteries des voitures électriques, cela concerne également les terres rares telles que le néodyme, qui sont nécessaires pour les éoliennes.

Photo: iStock/fazon1

énergies renouvelables 2030